fontionnement-lmnp

Comment fonctionne le statut lmnp ?

L’immobilier locatif est un secteur qui attire les investisseurs pour les nombreux avantages fiscaux qu’il peut offrir. Selon le marché de location ciblé, il existe une méthode de défiscalisation qui permet d’obtenir une bonne exonération d’impôts. Toutefois, le statut LMNP ou loueur meublé non professionnel est le plus demandé, car il concerne diverses branches à revenus assurés et peut être utilisé en tant qu’activité secondaire. De plus, il permet d’obtenir une bonne exonération fiscale.

Un secteur ouvert

Le statut LMNP concerne de nombreuses résidences de services qui se décomposent en 4 grands secteurs :

  • Les résidences étudiantes
  • Les résidences pour séniors ou EHPAD (Etablissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes)
  • Les résidences de tourisme
  • Les résidences d’affaires

Tous ces domaines garantissent l’obtention de loyers tout au long de l’année.

La location en meublé est classée comme activité commerciale. Les loyers qu’elle génère sont ainsi incorporés dans les catégories BIC (Bénéfices industriels et commerciaux), ce qui offre une déduction d’un plus grand nombre de charges sur les revenus locatifs. Le montant des impôts à payer est alors fortement réduit, contrairement à une location vide.

Cet avantage est valable pour des biens neufs ou LMNP anciens obtenus dans le cadre d’une revente LMNP occasion. Cet investissement est totalement géré et exploité par la société de service lmnp contactée. Un contrat de bail commercial est signé par l’investisseur et le groupe de gestion pour une durée de 9 ans et 12 mois, ce qui permet à l’investisseur d’obtenir l’assurance de percevoir des loyers, que le local soit loué ou non.

Le montant du loyer perçu est défini dans le bail, ainsi que son taux de revalorisation annuel. Toutefois, cet engagement confère des devoirs à l’investisseur, car ce dernier doit payer la taxe foncière ainsi que tous les frais liés à la bonne tenue du bien immobilier. Tous les travaux (petits ou gros) liés à l’immeuble sont aussi à sa charge.

Une fiscalité parfaite ?

L’investissement en LMNP permet à l’investisseur de bénéficier de nombreux avantages fiscaux qui sont rassemblés dans deux régimes de fiscalité :

  • Le régime Censi-bouvard permet à chaque investisseur en lmnp d’obtenir une réduction d’impôts de 11% du prix d’acquisition plus les frais de notaires sur une période de neuf années.
  • Le régime réel permet d’amortir environ 85% de la valeur de son bien immobilier sur une durée de 25 ans.

Concernant la détermination forfaitaire des charges déductibles, le contrat en location meublé non professionnel permet de bénéficier du régime Micro BIC. Ce dernier offre l’avantage d’estimer les charges déductibles à un montant forfaitaire de 50% du loyer, du point de vue des abattements.

Cet avantage fiscal est près de deux fois plus élevé que dans une location vide. Comme ce domaine est assez complexe et qu’il est régi par des lois, il est conseillé de contacter une entreprise spécialisée en location meublé pour accompagner efficacement chaque personne désirant investir dans cette branche. Les consultants experts de ces compagnies peuvent assurer un investissement qui correspond aux objectifs et au profil de tout investisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *